NFS vs CIFS

Dernière réponse jul. 08, 2019 15:05:08 13 1 1 0

NFS vs CIFS

NFS est une technologie permettant de partager des fichiers entre systèmes UNIX et prenant en charge divers protocoles. Le NFS développé par SUN est utilisé pour échanger des données entre des hôtes UNIX et devient progressivement le standard de partage des ressources de l'hôte.

CIFS - est développé par Microsoft et est utilisé pour connecter les clients Windows aux serveurs. CIFS peut être utilisé pour partager des fichiers et des imprimantes entre des clients Windows et des serveurs UNIX. Il est le prédécesseur de NetBIOS, une API basée sur Windows développée par Microsoft qui permet le partage de ressources sur le réseau local. CIFS permet la communication et le partage avec les serveurs SMB.

CIFS est un protocole de partage pour les connexions réseau, il a une exigence plus élevée en matière de fiabilité de transmission du réseau, il utilise généralement TCP / IP.     NFS est utilisé pour une transmission indépendante et peut utiliser TCP ou UDP. CIFS est un protocole avec état, NFS est un protocole sans état.

CIFS:

     Forces:

     a) Immense base de clients installée (pas seulement Windows),

     b) bonne implémentation serveur open source disponible (Samba!),

     c) la sémantique de gestion des jetons (oplock) et de référence ("dfs") est un bon

compromis entre utilité et simplicité

     d) la partie clé du protocole de système de fichiers (en grande partie) documentée,

     la sémantique ouverte des fichiers riches correspond bien à Windows et aux systèmes d’exploitation connexes,

     e) intégration de la sécurité kerberos et intégration RPC

     f) plus large (impression, liste de contrôle d'accès, navigation, etc.) que tout autre système de fichiers

les protocoles

     g) signature facultative de PDU au-dessus du RPC permettant une flexibilité maximale

     h) Unicode

     i) haute performance

     j) quantité énorme de fonctions administratives / de gestion peu liées

disponible via différents appels RCE DCE

     k) PDU efficaces (en-têtes de petites trames, bande passante moins gaspillée)

     Faiblesses:

     a) le protocole étendu mal documenté,

     b) pas une norme de l'IETF

     c) des éléments d'anciens dialectes de protocole devaient encore être complétés

complexité des implémentations

     d) le protocole nécessite l’ajout d’une migration / récupération de verrous et la prise en charge de

nouveaux mécanismes de transport (p. ex., RDMA)

     e) Assistance ACL - bien qu'utile, c'est difficile à comprendre

     f) (point j ci-dessus) les appels de gestion / gestion sont exclusifs

NFSv3:

     Forces:

     a) relativement simple à mettre en œuvre

     b) correspond bien à la sémantique Unix VFS (sauf pour la mise en cache)

     c) protocole facile à comprendre en dépouillant le protocole de fichier de son

le minimum

     d) Unicode

     Faiblesses:

     a) L'apatridie du protocole principal pose des problèmes de mise en cache

     b) quelques clients Windows NFS installés

     c) correspond mal à l'API du système d'exploitation Windows

     d) mauvaise sécurité (le forcer dans les couches inférieures, le cas échéant)

     e) n'est pas un standard (description informative publiée par Sun comme

RFC informatif)

     f) implémentation relativement faible du serveur open source (au moins

par rapport à Samba et AFS) a des problèmes d’extensibilité

     g) implémentation de nombreux protocoles nécessaires pour obtenir l’équivalent CIFS, par exemple verrouillage

gestionnaire, protocole de mappage de port et de montage, extensions SunRPC, NIS, ONC (certaines

propriétaire)

     h) Améliorations de WebNFS partiellement mises en œuvre, ce qui crée une certaine confusion

NFSv4:

     Forces:

     a) en voie de devenir une norme de l'IETF

     b) récupération améliorée (migration de verrouillage)

     c) prend mieux en charge la sémantique de partage de fichiers Windows que NFS v3

     d) mise en cache sécurisée des fichiers

    

      Faiblesses:

     a) quelques clients

     b) manque perçu d'intérêt de Microsoft

     c) la mise en œuvre prototype open source existante est délicate à

intégrer dans les noyaux Linux actuels

     d) le protocole se déplace la cible (ce n'est pas encore tout à fait fait)

     e) complexe


  • x
  • Standard:

Adham_mostafa publié il y a 2019-7-8 15:05:08 Utile(0) Utile(0)
merci
so util
  • x
  • Standard:

Responder

envoyer
Connectez-vous pour répondre. Se connecter | Enregistrer

Remarque : Afin de protéger vos droits et intérêts légitimes, ceux de la communauté et des tiers, ne divulguez aucun contenu qui pourrait présenter des risques juridiques pour toutes les parties. Le contenu interdit comprend, sans toutefois s'y limiter, le contenu politiquement sensible, le contenu lié à la pornographie, aux jeux d'argent, à l'abus et au trafic de drogues, le contenu qui peut divulguer ou enfreindre la propriété intellectuelle d'autrui, y compris les secrets professionnels, les marques commerciales, les droits d'auteur et les brevets, ainsi que la vie privée personnelle. Ne partagez pas votre nom d'utilisateur ou votre mot de passe avec d'autres personnes. Toutes les opérations effectuées à partir de votre compte seront considérées comme vos propres actions, et toutes les conséquences en découlant vous seront imputées. Pour plus de détails, voir « Politique de confidentialité ».
Si le bouton de la pièce-jointe n'est pas disponible, mettez à jour Adobe Flash Player à la dernière version.

Connectez-vous pour participer à la communication et au partage

S'identifier
Réponse rapide Accéder au haut de page